Les voyelles

En Drájyór, il y a 5 voyelles (l’ordre suit celle du tibétain):

  A
  I
  E
  U
  O

Le son des voyelles peut changer en fonction de ce qui suit :

Avant toutes les finales et dans les mots sans finale (ex. LÁ), les voyelles restent inchangées.

UNIQUEMENT devant les finales –D, –N et –S (dans certains dialectes aussi le –L), les changements suivants se produisent:

Le A devient un « e » ouvert, comme le « a » allemand avec un tréma (ä):

DǍD
GYÁN
LAS

 

Le U devient un « ü »:

GYÚD
MUN
LUS

 

Le O devient un « ö »:

JOD
DǑN
QOS

 

Le I reste inchangé:

ÑID
YIN
RIS

 

Le E est un « e » fermé, plus ouvert devant un -N:

MED
LEN
MES